5 astuces pour rendre votre maison plus verte

dimanche 1 juillet 2018

5 astuces pour rendre votre maison plus verte

Développement durable, efficacité énergétique, écoresponsabilité… il ne s’agit pas d’une mode passagère, mais plutôt d’un mode de vie. En effet, selon une étude réalisée en 2017 par Genworth Canada, plus de 70 % des acheteurs d’une première maison ont indiqué qu’une maison verte constituait un critère majeur dans leur prise de décision.

Vous êtes sur le point de mettre votre maison en vente? Découvrez 5 astuces pour la rendre plus verte et ainsi susciter l’intérêt des acheteurs.

  1. Une maison bien isolée

L’isolation des planchers de fondation, des murs et du toit de votre maison lui permet de contrer le froid et la chaleur excessive. Un expert en bâtiment, grâce à la thermographie, pourra identifier les sources de fuite d’air ainsi que les lacunes de l’isolation dans l’enveloppe du bâtiment. Vous pourrez donc corriger la situation en effectuant les travaux nécessaires.

Vous devez changer des portes et fenêtres? Assurez-vous qu’elles sont homologuées ENERGY STAR.

  1. Un système de chauffage et de climatisation à haute efficacité

L’utilisation d’une thermopompe à l’année permet des économies d’énergie variant entre 15 et 40 %. Son fonctionnement se base sur le transfert de chaleur d’un endroit à l’autre : vers l’extérieur en été, et vers l’intérieur en hiver. Donc, en plus de maintenir votre maison confortable toute l’année, la thermopompe permet de réduire substantiellement votre facture d’électricité.

Intéressé? Informez-vous au sujet de la subvention Rénoclimat et du crédit d’impôt RénoVert.

  1. De l’air pur

Les maisons d’aujourd’hui sont tellement bien isolées qu’elles emprisonnent l’humidité et les polluants (poussière, poils d’animaux, vapeurs de produits nettoyants, etc.) à l’intérieur. Et ça, ce n’est pas bon pour la santé! L’échangeur d’air permet d’évacuer l’air vicié et humide vers l’extérieur et de le remplacer par un apport équivalent d’air frais. Ainsi, en hiver, lorsque l’échangeur d’air fonctionne durant 20 minutes toutes les 60 minutes, il permet d’obtenir un meilleur rendement de votre appareil de chauffage.

Encore une fois, vous pouvez profiter de la subvention Rénoclimat et du crédit d’impôt RénoVert.

  1. Un éclairage écoénergétique

Vos luminaires devraient être compatibles avec des ampoules à DEL ou CFL (fluocompacte). De plus, les interrupteurs et gradateurs écoénergétiques représentent des choix judicieux. À l’extérieur, des capteurs de mouvement ou des minuteries permettent d’éclairer au besoin, et non toute la nuit.

  1. Des rénovations écologiques

Vous prévoyez rénover certaines pièces dans votre maison? Il existe plusieurs façons de rendre votre projet rénovation plus vert :

  • Opter pour des produits qui respectent l’environnement, comme le plancher en bambou ou en liège : le liège provient de l’écorce du chêne-liège, alors que le bambou pousse et se régénère rapidement;
  • Acheter des matériaux de construction recyclés, récupérés ou récoltés de façon responsable;
  • Choisir, dans la mesure du possible, des matériaux fabriqués localement;
  • Utiliser de la peinture sans COV;
  • Changer la toilette pour une toilette à faible début ou à double chasse;
  • Installer une pomme de douche à faible consommation.

Une maison verte se crée petit à petit, un projet à la fois. À vous de choisir les changements qui produiront un effet « wow ».

Le contenu de la présente publication fait l’objet de droits d’auteur exclusifs en faveur de Planiprêt – Agence hypothécaire, qui s’en réserve tous les droits.